Expo à la BU : consoles et micro – supports et sauvegarde

À l’expo sur la micro informatique et les consoles rétro, vous apercevrez quelques cartes perforées contenant un programme en Fortran, des disquettes 8 pouces (gigantesques) à 3 pouces (pour l’Amstrad), mais aussi des cartouches Zip, bandes magnétiques, CD et Blue Ray…

Supports

Expo à la BU : consoles et micro – retrogaming sur consoles

À l’expo sur la micro informatique et les consoles rétro, vous verrez de vieilles consoles (Vectrex, Game Boy, Game Gear, PS1…) et vous pourrez même en essayer certaines (tout n’est pas sur la photo) :

Consoles

c0d1ngUP c’est dans 10 jours

Quelques news :

  • Le rendez-vous est le 18 Mars, à la Bibliothèque Universitaire de Sciences du campus de Poitiers.
    En suivant le lien c0d1ngUP2017 vous aurez un plan d’accès à la bibliothèque, ainsi qu’un planning de la journée.
  • Rappel : la journée est ouverte à tous (collégiens, lycéens, étudiant, pros….). Pour participer au challenge, il faut avoir quelques notions de programmation (vous devez vous inscrire, c’est gratuit). Si vous ne savez pas programmer, venez tout de même (pas besoin de s’inscrire), vous verrez à quoi ça ressemble.
  • Vous pouvez arriver dès 9h30, mais pas après 10h30, car ce sera alors trop tard pour commencer en même temps que les autres….(sachant que vous n’aurez pas finalisé votre inscription et que vous aurez loupé les explications de début.
  • Cette année non plus, nous ne fournissons pas le repas de midi. Pensez à apporter quelque chose à manger.
  • Vous devrez vous connecter au réseau local, mais en wifi uniquement. Pensez à apporter ce qu’il faut pour vous connecter (surtout si vous apportez une tour).
  • Pour les mineurs, pensez à apporter votre autorisation parentale
  • Prévoyez un casque audio, si vous ne voulez pas faire fuiter la réponse à certains défis

Si vous avez des questions n’hésitez pas à les laisser en commentaire.

Si vous êtes déjà inscrit et que vous n’avez pas reçu de mail confirmant votre inscription… c’est que nous ne l’avons pas eue (vous pouvez la refaire).

À très bientôt, et codez bien

Expo à la BU : consoles et micro – petite histoire du calcul automatique

À l’expo sur la micro informatique et les consoles rétro, vous comprendrez qu’avant l’ordinateur, les comptables avaient la vie dure… Les deux machines du bas (à gauche une machine mécanique, et à droite, une Euklid électromécanique) peuvent faire des additions, des soustractions, des multiplications à plusieurs chiffres et des divisions. Elles fonctionnent encore ! Mais la machine à calculer électronique à rapidement remplacé ces engins lourds et couteux :

Machines à calculer mécanique, électromécanique et électronique

Préparation à c0d1ngUP (5)

Le challenge c0d1ngUP se présente sous la forme d’une (assez longue) série d’énigmes à résoudre (comme l’an passé, il y aura aussi un thème commun cette année). Le principe est simple : vous piochez dans les énigmes et résolvez, généralement en écrivant un programme informatique, celles que vous pouvez. Plus vous en résolvez, plus vous accumulez de points. Inscrivez-vous

Les problèmes sur les nombres et sur les images sont désormais des classiques de c0d1ngUP. Pour bien vous préparer, assurez-vous de pouvoir traiter des grands nombres entiers, à connaître des astuces pour décomposer un nombre en chiffres, veillez à savoir ouvrir une image et consulter les couleurs de chacun de ses pixels.
Mais ce n’est pas tout… cette année, il y aura aussi de l’audio. Il faudra donc faire deux choses :

  • prendre un casque si vous ne voulez pas que les autres compétiteurs entendent ce que vous faites !
  • vous assurez que vous savez ouvrir un fichier audio (style .wav) avec votre langage favori pour manipuler les échantillons sonores

On remercie les sponsors au passage (allez sur leur site :)) :
Serli, Tedelec, Trydea, UFR Science fondamentales et appliquées de l’Université de Poitiers, Ensi Poitiers.

Préparation à c0d1ngUP (4)

Le challenge c0d1ngUP se présente sous la forme d’une (assez longue) série d’énigmes à résoudre (comme l’an passé, il y aura aussi un thème commun cette année). Le principe est simple : vous piochez dans les énigmes et résolvez, généralement en écrivant un programme informatique, celles que vous pouvez. Plus vous en résolvez, plus vous accumulez de points. Inscrivez-vous

Voici un autre défi de l’an passé, un peu plus difficile que celui proposé il y a quelques jours :

Grâce à leurs espions, les Avengers ont intercepté un message chiffré circulant parmi leurs ennemis. Ce message donnait l’heure et le lieu d’un rendez-vous important :

CJKDPQZZZLSULOEXFPNMXOSVLJSVRHRMFFOABIKBZFJM

Ils connaissent la méthode utilisée pour chiffrer : le chiffre de Vigenère. Ils ignorent par contre le mot de passe qui a été utilisé.

Le message étant court, cela ne facilite pas sa cryptanalyse.

Ils disposent en revanche d’un indice de taille : PROXIMA est mentionnée dans le message.

Aidez nos héros en leur indiquant la clé de chiffrement utilisée.

On remercie les sponsors au passage (allez sur leur site :)) :
Serli, Tedelec, Trydea, UFR Science fondamentales et appliquées de l’Université de Poitiers, Ensi Poitiers.

Préparation à c0d1ngUp (3)

Le challenge c0d1ngUP se présente sous la forme d’une (assez longue) série d’énigmes à résoudre (comme l’an passé, il y aura aussi un thème commun cette année). Le principe est simple : vous piochez dans les énigmes et résolvez, généralement en écrivant un programme informatique, celles que vous pouvez. Plus vous en résolvez, plus vous accumulez de points. Inscrivez-vous

Vous voulez un aperçu de ce qui vous attend  ?… Impossible. Mais voici un des défis de l’an passé (le thème était : les super-héros)

Tony Stark a l’habitude de placer une porte dérobée dans toutes ses armes : une sorte de code qui lui permet de les désactiver dans le cas où les armes seraient retournées contre lui.

Ainsi, quand le Spymaster, après avoir dérobé une bombe puissante à Stark Industries, la plaça en plein cœur d’une métropole dans l’espoir de détruire Iron-Man, il ne savait pas que ce dernier possédait un code particulier pour la désamorcer.

Toutefois, entre deux soirées mondaines, Tony Stark a une fâcheuse tendance à oublier les codes de secours de ses appareils. Il utilise donc généralement un moyen mnémotechnique pour les retrouver… plus ou moins rapidement.

Tout ce dont il se souvient, c’est que le code à entrer est la somme de tous les nombres qui sont multiples de 3 ou de 5, et qui sont strictement inférieurs à un autre nombre. Cet autre nombre, gravé sur la bombe, vaut 1325

Quel code permettra à Iron-Man de désamorcer sa bombe ?

Exemple :

Si le nombre gravé sur la bombe avait été 20, le code aurait été 78 :

3 + 5 + 6 + 9 + 10 + 12 + 15 + 18 = 78

Alors ? Auriez-vous su résoudre ce problème ?

On remercie les sponsors au passage (allez sur leur site :)) :
Serli, Tedelec, Trydea, UFR Science fondamentales et appliquées de l’Université de Poitiers, Ensi Poitiers.

Expo à la BU : consoles et micro – pièces détachées

À l’expo sur la micro informatique et les consoles rétro, vous verrez de vieux processeurs (mais… c’est un 6809 en haut…), un disque dur gigantesque de… quelques dizaines de méga octets, une PS/2 en pièces détachées, des cartes mères, et l’intérieur d’un disque dur :

Processeurs, disques durs, cartes mères

Deadline inscriptions repoussée

On va faire comme d’habitude et vous laisser un peu plus de temps pour vous décider à participer !

Les inscriptions seront finalement clôturées le 11 mars, une semaine avant l’événement.

Rappelez-vous : tout le monde peut participer, soit en solo, soit en équipe de deux (dans ce cas les deux membre de l’équipe doivent s’inscrire), et c’est gratuit.

Préparation à c0d1ngUp (2)

Le challenge c0d1ngUP se présente sous la forme d’une (assez longue) série d’énigmes à résoudre (comme l’an passé, il y aura aussi un thème commun cette année). Le principe est simple : vous piochez dans les énigmes et résolvez, généralement en écrivant un programme informatique, celles que vous pouvez. Plus vous en résolvez, plus vous accumulez de points. Inscrivez-vous

Les énigmes sont assez variées, mais il y a des éléments qui reviennent parfois. Et vous gagnerez du temps en utilisant les bons outils.

La dernière fois vous avez vu un exemple d’utilisation des nombres. Vous pourriez aussi avoir à manipuler des images.

Vous savez peut-être que chaque pixel d’une image est généralement composée de trois valeurs : l’intensité de rouge, l’intensité de vert et l’intensité de bleu. C’est la composition de ces trois valeurs qui peut donner chacune des couleurs présentes dans une image (oui… même le jaune). Ces trois intensités sont trois nombres, généralement compris entre 0 et 255.

Le vert vif, par exemple a pour code (0, 255, 0). L’image suivante compte 61440 pixels. Combien de pixels sont utilisés pour dessiner Pikachu ? (Le plus simple est sans doute de compter les pixels du fond, qui sont tous exactement de la même couleur vert vif).

Pas de panique si vous ne savez pas comment faire ! Il y aura beaucoup de problèmes différents le 18 mars ! Toutefois, si vous avez un peu de temps et si vous voulez apprendre de nouvelles choses, cherchez comment répondre à la question qui précède…

On remercie les sponsors au passage (allez sur leur site :)) :
Serli, Tedelec, Trydea, UFR Science fondamentales et appliquées de l’Université de Poitiers, Ensi Poitiers.